Accueil > Tendance Beauté > Tendance parfums > « Osez-moi » - Fragrance provocatrice by Chantal Thomass

« Osez-moi » - Fragrance provocatrice by Chantal Thomass

«Osez-moi» de Chantal Thomass

De l’audace, Chantal Thomass en a à revendre et elle le manifeste encore dans sa dernière fragrance : Osez-moi !

Le règne de Chantal Thomass sur la lingerie fine française

La reine de la lingerie fine en France, Chantal Thomass débute sa carrière en 1967 avec sa première marque de prêt-à-porter Ter et Bantine. Dans un style bohémien très colorful, elle utilise des matières assez originales à l’époque, telle que la toile cirée ou la maille lurex. La lingerie griffée à son nom, est un succès dans les années 70, malgré la forte revendication des femmes d’une liberté totale refusant jusqu’au port du soutien-gorge. Mais en 1995, elle se fait renvoyer par l’actionnaire principal de la firme qui lui interdit même d’user de son nom pour ses futures créations.

Cette interdiction est levée en 1999 et notre créatrice se remet sur les rails à la manière qui la caractérise. Choc et polémique, elle substitue les mannequins en plastique des vitrines en mannequins vivants. L’évènement devant durée 25 jours a été écourté à une semaine à cause de la pression des féministes. En 2004, elle possède finalement son propre Boudoir (nom de son magasin) dans la rue Saint Honoré de Paris. Nous retrouvons les courbes sexy et féminines typique de la madone sur les lampes, les meubles et les parapluies et toutes ses autres créations. Il en est de même pour ses parfums.

Osez-moi, parfum dans le même esprit que la lingerie

Après « Et plus si affinités » et « Ame coquine », elle nous propose sa nouvelle fragrance « Osez moi ». 100 % sensuelle et féminine, ce parfum contient un mélange important de senteurs. Les premières tonalités penchent vers la fleur de frangipanier, puis insistent sur des notes musquées de rose pour une odeur glamour et raffinée. Le parfum contient également des notes plus vertes avec les essences tirées des feuilles de violettes, de rhubarbe et de camomille du Maroc. La pivoine la vanille et le vetiver apportent une touche finale à l’authenticité du parfum.

Suite logique à la fragrance, le packaging se pare aussi de rose, de blanc et de noir ; l’ensemble donne le même effet que la lingerie de Chantal Thomass. Connaissant bien le goût de la maison, la designer Sylvie de France lui crée un packaging aux formes arrondies. Le flacon transparent est orné d’un biscuit en porcelaine, et le capuchon en forme de disque est muni d’un miroir. Un ruban noir en vinyle vient se nouer sur le flacon à la façon d’une cravate sur le cou.


// NAVIGATION
// DANS LA MEME RUBRIQUE

... 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ...