Accueil > Tendance Beauté > Tendance Soins du visage > Chirurgie esthétique low cost : halte, danger !

Chirurgie esthétique low cost : halte, danger !

Chirurgie esthétique low-cost

Engager une opération discount n’est pas toujours la meilleure solution pour une intervention esthétique. Le botox low cost présente des risques irrévocables qu’il ne faut pas sous-estimer.

La chirurgie esthétique low cost, pourquoi c’est séduisant ?

Sur Internet, les voyagistes spécialisés dans le tourisme esthétique low cost aguichent le public avec de superbes photos de vacances, un magnifique « layout » bleu azur qui rappelle indéniablement la mer et le farniente. En page d’accueil, différents types d’interventions chirurgicales allant de l’augmentation mammaire à liposuccion, en passant par la nymphoplastie, le botox, la réduction mammaire ou encore la rhinoplastie et bien d’autres encore interventions à prix défiant toute concurrence ! Qui sont-ils ? Il s’agit bien entendu de ces bistouris low cost, implantés dans des endroits paradisiaques, qui promettent à leurs clients des interventions esthétiques à très bon prix, inclus dans un magnifique pack vacances.

Votre santé en jeu

Dans ces nouveaux cabinets de chirurgie esthétique, le prix de l’opération est presque la moitié de celui pratiqué en France. Pour une rhinoplastie, il faut compter par exemple entre 2000 € et 3000 €, alors qu’en France, il faut prévoir entre 3500 € et 5000 € en moyenne ! Si les tarifs affichés sont tentants, cette chirurgie low cost présente ses limites et des risques relativement dangereux pour la santé. Principalement attirées par les prix affichés sur le site web de ces cabinets, de nombreuses femmes ont fait les frais de ces interventions esthétiques : lésions, cicatrices, marques cutanées… À cela s’ajoute également le manque d’hygiène quant aux soins apportés par ces bistouris low cost. Malheureusement, tout passe inaperçu aux yeux du client.

Pourquoi éviter la chirurgie esthétique low cost ?

Davantage considéré comme un système de tourisme, la chirurgie esthétique low cost ne respecte pas les règles d’éthique et va même à leur encontre : après avoir rempli son dossier sur Internet, l’intéressé(e) ne découvrira qu’à son arrivée sur les lieux la clinique et son médecin. Aucune étude pré-opératoire ne peut donc être réalisée. En France, dans le cabinet de chirurgie esthétique du dr Ktorza par exemple, le patient rencontre son médecin et discute avec lui. L’opération est réalisée après une période de réflexion imposée par la loi Kouchner, indispensable pour lui permettre de réfléchir mûrement à sa décision de recourir à la chirurgie esthétique. « Il faut souffrir pour être belle », disait le dicton, mais ne pas risquer sa vie. Préférez les cabinets français de chirurgie esthétique aux bistouris étrangers.


// NAVIGATION
// DANS LA MEME RUBRIQUE
  • Skin Vivo de Biotherm
    Biotherm prescrit sa gamme Skin Vivo pour toute personne souhaitant retrouver une deuxième jeunesse avec 10 ans de moins.
    Lire la suite
  • Gamme Génifique de Lancôme
    La marque parisienne de luxe Lancôme nous fait cadeau d’une gamme de soins pour maintenir une peau jeune et fraîche avec ce que la marque appelle les activateurs de jeunesse.
    Lire la suite
  • Advanced Night Repair de Estée Lauder
    Pour les peaux abîmées, Estée Lauder a conçu un complexe pour une réparation cellulaire maximale de la peau du visage. Advanced Night Repair agit pendant votre sommeil et continue de vous protéger durant le (...)
    Lire la suite

1 2 3 4